Michel SAUVADE / Viviane BAFOIL – cantonales 2011 AMBERT-VERITE-ACTION

« Quelles actions concrètes en direction de la jeunesse du territoire ? »

Posted by Michel SAUVADE sur 16 mars 2011

« quelles actions concrètes en direction de la jeunesse du territoire le/la futur(e) conseiller(e)sera -il en mesure de proposer et de défendre ? » écrit dans un commentaire particulièrement réfléchi et trop modeste l’une des lectrices de ce blog.

J’ai suggéré quelques pistes dans ma réponse, mais je trouve que la question mérite d’être mise en lumière. Ne restons pas strictement parlant aux compétences du conseil général, mais essayons d’identifier quels âges nous prenons en compte, quels acteurs mobiliser pour quelles actions ?

Merci d’avance à vous.

Publicités

8 Réponses to “« Quelles actions concrètes en direction de la jeunesse du territoire ? »”

  1. Je suis supris que personne ne prenne la parole sur cette question : fatigue de fin de campagne ? Je me risque à évoquer pour ma part la mise en place à Marsac d’un conseil municipal de jeunes, en relation avec l’école publique de la commune.

    Cela est-il envisageable à l’échelle de 9 communes d’un canton, même si toutes n’ont pas aujourd’hui leur propre école ?

  2. J.IMB said

    Si vous parlez de moi Michel alors vous comprendrez que mes idées je les réserve à celle en qui je crois et pour qui je travaille aujourd’hui

  3. lambertois said

    Bonjour,

    j’aimerais que le conseiller général ou la conseillère qui sera élu(e) prenne conscience du départ massif des jeunes de notre canton. D’une part il n’y a aucune études post-bac qui retienne nos jeunes bachelier(e)s, et d’autre part il y a de nombreux jeunes actifs qui chaque année quittent ce canton. Il serait urgent et intéressant pour l’avenir d’une prise de conscience collective de tous les élus du canton et j’irais même plus loin de l’arrondissement, car à ce rythme-là je crains le pire pour les 10 prochaines années. Il faut qu’on comprenne pourquoi cette jeunesse s’en va. Le dernier recensement à mis en évidence cette situation, et malheureusement aucuns des candidats n’a réagit. Je compte sur vous qui êtes au contact de nombreux jeunes, de part votre profession, pour vous engager dans ce sens.

  4. Non, du tout, c’est « Shadock Titille » qui avait posé cette question, et je trouvais dommage que personne n’aborde ce point.

  5. Shadock Titille said

    Je me rallie completement au propos de Lambertois !Vous avez raison d’insister …
    Pourquoi la jeunesse s’en va ?! …Vaste question …qui mérite plus qu’un commentaire sur un blog pour s’y interesser « vraiment » (ce qu’il est temps de faire !!) mais on peut néanmoins tenter d’apporter son point de vue sur la chose :
    un enclavement géographique monumental
    un sentiment d’enclavement des mentalités (on tourne en rond : les même partout tout le temps avec l’impression que rien ne change « vraiment »ça dérange vite)
    Si l’on considère que la jeunesse c’est aussi fait pour « experimenter » il est logique et sain de « partir ».. qui plus est vu l’offre de formation post-bac c’est casi innévitable …mais là où « le bas blesse » c’est qu’à part une maison de campagne familiale bien agréable (pour ceux qui en ont la chance !)on ne revient pas « vivre » ici et « faire vivre » ce territoire ou alors beaucoup …beaucoup plus tard !!!Inverser cette tendance me paraît être un objectif pharaonique qui dépasse les seules compétences du CG à mon humble avis …
    Emploi : Economiquement parlant « le retour sur investissemnt »que l’on peut attendre de ses études si on a la chance d’en faire …apparaît nul : il faut une mobilisation rapide « des » élu(e)s pour attirer de nouveaux pourvoyeurs d’emploi ds les créneaux qui peuvent se faire sur notre bassin de vie : developpement touristique, nouvelles technologies, artisanat, que sais-je je ne suis pas au fait de ceci …mais certains peuvent faire en sorte de l’être vu les mandats auxquels ils prétendent ?!!!
    Dernier point et de taille : vous auriez envie de contruire votre vie à 25 ans dans un « ecrin de verdure » qui est magnifique certes mais qui ressemble a un tableau figé où les seules choses qui bougent ce sont les services publics mis à mal qui s’en vont ???? Le prix à payer est cher …. Sans parler (mais parlons-en !)de ces jeunes de notre territoire(prb de mobilité, de formation…) qui n’ont d’autres alternatives que d’esperer vite toucher le rsa et ce qui va avec pour survivre : quels moyens le cg peut-il mettre en oeuvre pour completer l’action du CR là dessus ? …
    Le prochain conseiller général n’aura pas la baguette magique (on le sait) mais s’il veut que les jeunes aillent voter la prochaine fois et envisage un jour de rester il faudra qu’il(elle) subordonne ses actions dont il aura la compétence avec ceci en tête : dépoussierer et investir pour que l’avenir ne soit pas qu’une simple et belle carte postale d’été ! La proposition de Michel Sauvade de conseils de jeunes et louable dans l’intention d’une logique de participation et de citoyenneté … mais attention les conseils de jeunes peuvent être des faux semblants vite instrumentaliser … Ils ont « fleuris » un peu partout depuis qq années mais quels sont ceux qui sont réellement investis et quels en sont les effets à moyen et long terme…..
    tout n’est pas tout dit et forcement bien dit mais en tout cas tout « reste à faire » @ bon entendeur(s)!

  6. Bonjour,

    Merci de cette réponse très longue – il vaut mieux dans un blog je pense faire plusieurs commentaires – pour susciter des réponses sur tel ou tel point. Pour ma part je retiens la « clé indispensable » de l’emploi. C’est une évidence pour moi en tant que maire et président de communauté de communes déjà. Mais je retiens surtout la « clé » d’inverser la tendance dans les esprits. C’est ce qu’il faut réaliser : on l’entend à Marsac, où de très nombreux voisins nous disent depuis quelques temps « à Marsac ça bouge », au point que nous en avons fait un logo pour la commune. Ce n’est pas grâce à nous, l’équipe municipale, c’est grâce à une vision partagée des choses qui fait que tout le monde a envie d’aller de l’avant.

    En lisant vos commentaires, shadock Titille (mais nous nous rencontrerons certainement après la campagne, dumoins je l’espère) et en écoutant tous ceux que je croise et qui me sourit où nous encouragent je suis sûr que, déjà, le canton d’Ambert est en train de bouger : fasse qu’il « bouge complètement dimanche soir !

  7. J.IMB said

    Peut importe la longueur ! L’important c’est de débattre non ?!

    Quant à la question des jeunes je crois que ShadockTitille est totalement en accord avec la réalité du terrain.

    Je rajouterais juste que le pessimisme ambiant et la passivité des élus qui règnent aujourd’hui sur notre territoire ne pourront qu’aggraver cette situation.

    Pourquoi personne ne se bouge VRAIMENT pour l’ouverture de formations post-bac à Ambert? Qu’on ne me dise pas que c’est pas possible, une formation en art appliqué a été ouverte dans la creuse dans une ville plus petite qu’Ambert et tout aussi enclavée.

    Pourquoi aujourd’hui quand un jeune demande de l’argent pour monter un projet on lui rit au nez car il est jeune et qu’en plus on lui ment en prétextant qu’il n’y a plus d’argent alors qu’on donne des centaines d’euros à la même association gérée par un quadragénaire ?

    Pour que le jeune reste (ou plutôt revienne) ici il faudra lui montrer que son territoire veut qu’il reste : aménagements d’appartements réservés aux jeunes (aujourd’hui on préfère parler de papy-loft), désenclavement routier (et oui les étudiants aiment bouger), incitation à la création d’activités de jeunes, aides aux associations culturelles qui mettent en place des concerts pour les jeunes (Adamo et Cie ok mais bon…).

    Aujourd’hui tout le monde le dit, mais personne ne fait rien !

    La rajeunissement des politiques me paraît dés lors incontestable et nécessaire voir vital pour le territoire…

  8. Merci pour cet enthousiasme, c’est comme cela qu’il faut parler et agir : je suis sûr que vous serez bientôt un solide élu qui contribuera lui aussi à libérer les énergies !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :